Entrevue avec Donald Caron, maître de l’horreur

by D&D MTL on July 7, 2013

88mph (Album de musique par Le Matos)

J’ai eu le plaisir d’interviewer Donald Caron, illustrateur vétéran dans le domaine de l’horreur. Vous avez déjà vu ses oeuvres, peut-être sans le savoir car il est responsable de plusieurs des posters de Fantasia les plus iconiques, incluant celui de cette année.

D&D MTL: Bonjour Donald, merci de répondre à nos questions.
Peux-tu nous parler de toi et de comment tu as commencé dans l’illustration?

Donald Caron: Je dessine depuis toujours. Enfant, le cinéma en général m’inspirait mais j’étais particulièrement attiré par les films d’horreurs. Jaws, The Thing, Evil Dead sont des films que j’ai découvert à un très jeune âge. Loin d’être traumatisé comme d’autres enfants l’ont été, je voulais absolument voir tous les films. Mes parents regardaient beaucoup de films et ils accordaient beaucoup d’importance aux acteurs/actrices, aux réalisateurs, donc je regardais avec eux des films qu’aucun de mes amis regardaient. J’ai vu Vol au dessus d’un nid de coucou alors que j’avais 10 ans et j’ai adoré! Moi et ma soeur le regardions constamment et on savait les répliques par coeur. Je ne lisais pas de romans et très peu de bd. Je lisais le TVhebdo. Jeune adolescent, je voulais être maquilleur d’effets spéciaux.
J’aspirais à faire  exactement ce que Tom Savini faisait. Cascades incluses! Donc j’ai vraiment touché à tout durant toute mon enfance et mon adolescence; bandes dessinées, peinture, sculpture, effets spéciaux pour mes films que je tournais avec mes amis, cascades etc… Finalement en 1997 j’ai réalisé ma première affiche pour le festival Fantasia et depuis je gagne ma vie comme illustrateur.

Affiche pour le film The Phantom of the Opera (Photoshop)/ Affiche pour le film End of the Line (Photoshop)

Affiche pour le film The Phantom of the Opera (Photoshop)/ Affiche pour le film End of the Line (Photoshop)

D&D MTL: Quelles sont tes influences?

Donald Caron: Le cinéma est toujours une influence majeure, mais comme illustrateur mes premiers gourous étaient Hergé et Bernie Wrightson. J’avais 9 ans quand j’ai mis la main sur l’adaptation en bd de Creepshow. Aujourd’hui je vais me ressourcer régulièrement en admirant le travail de Frank Frazetta, Hugh G. Ward, Gil Elvgren, Norman Rockwell, James Bama, Basil Gogos et plusieurs autres artistes des grandes années de Pulps et de Men’s Magazines.

D&D MTL: Dans ton portfolio, on trouve surtout des pièces digitales, mais aussi du pastel et du crayon. Parles-nous des média que tu utilises.

Donald Caron: Le numérique à changé ma vie en tant qu’artiste. Ça m’a permis d’expérimenter avec les couleurs. Comme médium traditionnel j’adore le pastel sec. J’aime comment les couleurs se mélangent et je peux travailler avec mes doigts directement sur le papier. Je fais beaucoup d’esquisses au crayon graphite aussi. Mais quelque soit le médium, ce qui m’intéresse le plus dans l’illustration c’est la composition. Sans négliger le traitement ou le style graphique, je crois que la composition est l’aspect le plus important à travailler afin créer une image qui a de l’impact.

Yann Leroux (Photoshop)/ Jungle Girl (Pastel sec)/ Nue (Crayons de couleur)

Yann Leroux (Photoshop)/ Jungle Girl (Pastel sec)/ Nue (Crayons de couleur)

D&D MTL: Quel est l’aspect le plus difficile de la vie d’un illustrateur?

Donald Caron: En ce qui me concerne, travailler sur un projet qui ne m’inspire pas.

D&D MTL: Et l’aspect le plus agréable?

Donald Caron: Travailler sur un projet qui m’inspire.

Concept art pour le jeu Monster House (PS2)

Concept art pour le jeu Monster House (PS2)

D&D MTL: Tu semble spécialisé dans les affiches de films. Souvent, ils ne représentent pas une scène en particulier mais essaient de capturer l’esprit du film. Qu’est-ce qui fait une bonne affiche de film?

Donald Caron: Capturer l’essence du film dans sa plus simple expression avec un minimum d’éléments représentés. C’est très facile à dire!

D&D MTL: As-tu un conseil pour nos lecteurs qui aspirent à devenir illustrateur?

Donald Caron: Travailler fort! Je ne veux pas décourager personne, mais quand je vois le nombre incroyable de jeunes illustrateurs/illustratrices talentueu(ses)x qui montrent leur travail sur le web, je n’en reviens pas. Les temps ont changés et la compétition est féroce. Pour moi, l’illustration est comme toutes les passions: Vitale.

Theda Bara (Pastel sec)

Theda Bara (Pastel sec)

D&D MTL: Pour finir, où nos lecteurs peuvent-ils en apprendre plus sur toi et voir tes oeuvres?

Donald Caron:Évidemment il y a mon site web et ma page Facebook.
Aussi, je vends des imprimés de certaines de mes illustrations ainsi que des originaux à la Librairie Studio 9 à Montréal ( 5835 rue Saint-Hubert.) On peut également se procurer mon premier Sketchbook qui est en vente à cette librairie.
D’ailleurs, cet automne (probablement en octobre, j’ai pas de date précise,) je passerai toute une journée à la libraire pour une petite exposition.
Il y aura des affiches gratuites et beaucoup de nouvelles illustrations en vente.

D&D MTL: Vous pouvez voir le tout dernier poster de Fantasia réalisé par Donald ici.

Concept arts pour le jeu Rango (PS2)

Concept arts pour le jeu Rango (PS2)



Chantal Fournier est une illustratrice et artiste de jeux vidéo basée à Montréal, elle aime Jean-Léon Gérome, la craie blanche et le gingembre confit. Elle est toujours à la recherche de plus de travail. Vous pouvez voir son blog au Qitsune.wordpress.com

Previous post:

Next post:

Facebook